Clichés, images, photos, de tout, de rien

Paul Gilbert à la Flèche d’Or (Paris, 2013)

Les photos commencent à dater mais… le concert était tellement inoubliable qu’il serait bien dommage de ne pas vous les présenter ! Paul Gilbert est un de ces guitar-heroes qui firent florès dans les années quatre-vingts. Encore un vomisseur de notes façon dactylo ? Peut-être, au début de sa carrière. Mais depuis quelques années, le natif de l’Illinois fait la part belle au groove, à l’impro, et à ses musiciens. Car derrière lui, ce ne sont que des pointures. A commencer par son épouse, Emi Gilbert, qui l’accompagne avec brio aux claviers. A la basse, Kelly LeMieux est parmi ce qui se fait de… mieux en rock/métal/fusion. Et à la batteuse, un véritable monstre, l’Autrichien Thomas Lang. Au programme de la soirée, les compos de Mr Gilbert, bien sûr, oscillant entre speed métal technique et jazz fusion funky à souhait. Mais aussi une série de reprises arrangées façon Paulo, avec au programme du Rainbow, du Deep Purple ou du Gary Moore et un final en apothéose sur le « Sin City » d’AC/DC durant lequel les musiciens échangèrent leurs instruments respectifs, sans que la qualité ne faiblisse d’un iota. Dans une Flèche d’Or en fusion, les deux heures de musique passèrent à toute vitesse. Pour ma part, j’étais coincé sur le côté droit de la scène, donc impossible de photographier décemment Kelly LeMieux et Thomas Lang. Qu’ils me pardonnent !
© Janet MOLINS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s