Clichés, images, photos, de tout, de rien

Nature

Soyans (26) au crépuscule

_DSC1932_1

© Janet MOLINS

Une image automnale qui avait échappé à ma vigilance… Le village perché de Soyans (26) au crépuscule, par une journée d’automne aux couleurs douces. Calme plat sur la campagne jouxtant le synclinal de Saoû.

Publicités

Un instantané dans mes filets

_DSC6621_1

© Janet MOLINS

 

L’étang de Canet – Saint-Nazaire (66), un endroit que j’aime particulièrement. Car chaque soir, la lumière offre une nouvelle palette de couleurs à l’oeil du promeneur, du photographe. Alors que les nuages recouvraient jusqu’aux cimes pyrénéennes, la lumière tentait de se frayer un chemin, les rayons du soleil transperçant ça-et-là des cieux bien chargés. L’étang servait de miroir. Les filets des pêcheurs, de point d’ancrage dans ce paysage sans cesse changeant.


Depuis le sommet du Veyou (Drôme)

Stitched Panorama

© Janet MOLINS

C’est l’une des balades incontournables de la Drôme, trois sommets qui surplombent la vallée éponyme,  que l’on aperçoit d’à peu près partout, et qui font figure de symbole du département : les Trois Becs. Depuis Le Veyou (1 589 m), on distingue sur la gauche, plein nord, le Signal (1 559 m) et Roche Courbe (1 545 m). La vue balaie un panorama immense, allant des monts d’Ardèche aux Hautes-Alpes en passant par le Vercors, la vallée du Rhône, le Ventoux et les confins de la Provence. Une montée sous un soleil de plomb pour un joli souvenir.


Un automne à Saoû (26)

_DSC1920

© Janet MOLINS

Une vieille photo, que j’avais omis de publier. Une fois de plus, l’après coucher du soleil offrait une atmosphère magique au-dessus de Saoû, le ciel se parant de couleurs comme brossées par un peintre céleste. L’atmosphère automnale, un peu de brume et de fumée s’échappant des toits du village complétaient un tableau horizontal renforçant la sensation de calme qu’offrait le moment.


Depuis le puig Sant-Cristau (66)

_DSC4118_01

© Janet MOLINS

Du haut de ses 1015 mètres d’altitude, le puig Sant Cristau (pic Saint-Christophe) domine le Roussillon, à l’extrémité ouest du massif des Albères. « Som i serem », (« nous sommes et demeurerons »), revendication catalaniste, orne la croix qui fait fièrement face au massif du Canigou. Rappelant que l’histoire s’est écrite aussi sur ces hauteurs, quand l’Espagne, en 1794, tentait en vain de récupérer un Roussillon passé à la France depuis 135 ans. C’est depuis ce sommet que l’armée française menée par les généraux Augereau et Dugommier entama la décisive bataille du Boulou. Aujourd’hui, on peut y admirer un panorama à 360°, embrassant les Pyrénées, les Corbières, la plaine du Roussillon, la Méditerranée et derrière la frontière, l’Alt Empordà.


Voilà l’été !

_DSC3501_01

© Janet MOLINS

Il est plus que temps de remettre ce blog à jour, d’autant que quelques photos se bousculent dans mes dossiers, prêtes à être publiées. Alors comme la canicule de ces derniers jours nous rappelle que l’été est bien là, autant vous donner envie de vacances. De rafraîchissement. Et de partir à la découverte du trop méconnu sentier du littoral des Pyrénées-Orientales, qui de Cerbère à Collioure, offre de magnifiques criques aux eaux claires, magnifiées par une luminosité unique. Alors, on y va ?

 


Sa majesté le Canigou

_dsc5186

© Janet MOLINS

Autant l’avouer, l’appareil photo a un peu pris la poussière ces derniers mois. Question de priorités. Mais à chaque fois que je me retrouve dans le Roussillon, une envie irrépressible me prend : immortaliser les mille et un visages de ce mont Canigou qui n’a pas fini de me fasciner. Et c’est l’hiver, recouvert de son manteau blanc, que sa majesté prend tout son sens.

Ciel !

 

Coucher de soleil étang de Canet Canigou Esparrou

Des fois, pas besoin de marcher des kilomètres pour obtenir une bonne photo. Quelques pas sur un chemin bordé de vignes, un point de vue légèrement en surplomb et nous y sommes. Le trépied solidement fixé, l’appareil réglé aux petits oignons, un filtre dégradé. Clic. La nature a fait le reste, me réservant un de ces ciels flamboyants au-dessus des montagnes dont les Pyrénées-Orientales gardent jalousement le secret. La Grande Bleue à quelques centaines de mètres, l’étang paisible en contrebas, le majestueux Canigou devant et les vignes au premier plan. Est-il besoin d’en dire plus ?

© Janet MOLINS

 


Walk Alone

Il est temps de dépoussiérer ce blog après des mois d'inaction. Ma vie a pas mal changé ces derniers mois, et la photo avait été un peu mise de côté. Mais la passion est intacte et je vais essayer de reposter régulièrement ici des photos de mes escapades. On commence par une image prise hier, sur les hauteurs de Rochemaure (Ardèche), autour du pic du Chenavari (484 m). Après la pluie, les nuages se sont déchirés, laissant apparaître de magnifiques contrastes sur une végatation en train de basculer vers les couleurs de l'automne. © Janet Molins

Il est temps de dépoussiérer ce blog après des mois d’inaction. Ma vie a pas mal changé en 2016, et la photo avait été un peu mise de côté. Mais la passion est intacte et je vais essayer de reposter régulièrement ici des images de mes escapades. On commence par une capture d’hier, sur les hauteurs de Rochemaure (Ardèche), autour du pic du Chenavari (484 m). Après la pluie, les nuages se sont déchirés, laissant apparaître de magnifiques contrastes sur une végatation en train de basculer vers les couleurs de l’automne.
© Janet Molins

 

 


Mers-les-Bains, Le Tréport, l’horizon

_DSC0257_01

Depuis la plage de Mers-les-Bains, le phare du Tréport semble vouloir étirer sa longue jetée vers le large. A marée basse et au coucher du soleil, se superposent ainsi plusieurs couches de couleurs et textures dessinées par l’homme et la nature. Une unité de style à peine rompue par un phare s’élevant vers les cieux, mais dont la lumière scrute besogneusement l’horizon. © Janet MOLINS