Clichés, images, photos, de tout, de rien

Nature

Sa majesté le Canigou

_dsc5186

© Janet MOLINS

Autant l’avouer, l’appareil photo a un peu pris la poussière ces derniers mois. Question de priorités. Mais à chaque fois que je me retrouve dans le Roussillon, une envie irrépressible me prend : immortaliser les mille et un visages de ce mont Canigou qui n’a pas fini de me fasciner. Et c’est l’hiver, recouvert de son manteau blanc, que sa majesté prend tout son sens.

Ciel !

 

Coucher de soleil étang de Canet Canigou Esparrou

Des fois, pas besoin de marcher des kilomètres pour obtenir une bonne photo. Quelques pas sur un chemin bordé de vignes, un point de vue légèrement en surplomb et nous y sommes. Le trépied solidement fixé, l’appareil réglé aux petits oignons, un filtre dégradé. Clic. La nature a fait le reste, me réservant un de ces ciels flamboyants au-dessus des montagnes dont les Pyrénées-Orientales gardent jalousement le secret. La Grande Bleue à quelques centaines de mètres, l’étang paisible en contrebas, le majestueux Canigou devant et les vignes au premier plan. Est-il besoin d’en dire plus ?

© Janet MOLINS

 


Walk Alone

Il est temps de dépoussiérer ce blog après des mois d'inaction. Ma vie a pas mal changé ces derniers mois, et la photo avait été un peu mise de côté. Mais la passion est intacte et je vais essayer de reposter régulièrement ici des photos de mes escapades. On commence par une image prise hier, sur les hauteurs de Rochemaure (Ardèche), autour du pic du Chenavari (484 m). Après la pluie, les nuages se sont déchirés, laissant apparaître de magnifiques contrastes sur une végatation en train de basculer vers les couleurs de l'automne. © Janet Molins

Il est temps de dépoussiérer ce blog après des mois d’inaction. Ma vie a pas mal changé en 2016, et la photo avait été un peu mise de côté. Mais la passion est intacte et je vais essayer de reposter régulièrement ici des images de mes escapades. On commence par une capture d’hier, sur les hauteurs de Rochemaure (Ardèche), autour du pic du Chenavari (484 m). Après la pluie, les nuages se sont déchirés, laissant apparaître de magnifiques contrastes sur une végatation en train de basculer vers les couleurs de l’automne.
© Janet Molins

 

 


Mers-les-Bains, Le Tréport, l’horizon

_DSC0257_01

Depuis la plage de Mers-les-Bains, le phare du Tréport semble vouloir étirer sa longue jetée vers le large. A marée basse et au coucher du soleil, se superposent ainsi plusieurs couches de couleurs et textures dessinées par l’homme et la nature. Une unité de style à peine rompue par un phare s’élevant vers les cieux, mais dont la lumière scrute besogneusement l’horizon. © Janet MOLINS


Une tranche de soleil à Mers-les-Bains (80)

Mers-les-Bains coucher de soleil

Soyons honnête, l’été à Mers-les-Bains est rarement caniculaire. Les mauvaises langues diront que cette année, il n’était peut-être même pas estival… Quoi qu’il en soit, quand le soleil daigne se montrer, il n’est avare ni en couleur, ni en lumière (bon, OK, un peu en chaleur ! :p) Mais on aurait tort de bouder son plaisir quand il transforme le ciel en une longue bande orangée du plus bel effet, au moment de disparaître dans les eaux de la Manche. Ce qui permet des compositions graphiques d’où se dégage une grande quiétude. Un instant de bonheur sur la côte picarde.

© Janet MOLINS


Fin de jour sur la pointe nord de la Normandie (76)

_DSC0329_01

Une vue que les lecteurs assidus de ce blog reconnaîtront : le phare du Tréport, pointe nord de la Seine-Maritime, et donc de Normandie. Cette fois-ci, je n’ai pas voulu inclure de premier plan, pour simplifier une composition reposant uniquement sur des lignes horizontales, à l’exception du phare. Le regard peut ainsi se perdre dans le lointain, en direction du soleil couchant.

© Janet MOLINS


Une galerie photo pour la promotion des Pyrénées-Orientales (66)

J’ai récemment honoré une commande de photos destinée à faire la promotion de mon cher département d’origine, en vue du tournage éventuel d’une série télévisée. Je ne serai pas plus précis pour des raisons de confidentialité. Mais cet exercice m’a permis de remettre le nez sur quelques-unes de mes photos préférées des Pyrénées-Orientales. Au cas où vous ne les connaîtriez pas encore, voici une galerie qui vous fera naviguer entre mer et montagne, à la découverte du patrimoine naturel et historique d’un coin de France unique en son genre.
© Janet MOLINS


Les blés sont coupés à Villeneuve-de-la-Raho (66)

Campagne Roussillon

Un petit détour par la campagne roussillonnaise, du côté de Villeneuve-de-la-Raho. Après le coucher de soleil, les blés coupés s’assombrissent, leurs sillons menant tout droit vers les proches Albères. Figuiers, roseaux, vignes et oliviers complètent le panorama de cette partie sud de la plaine. © Janet MOLINS


Lumière d’un soir d’été sur le Canigou (66)

Canigou et vignes soleil couchant

Ligne d’horizon, simple repère visuel ou point d’orientation, il change d’aspect au gré des heures et des saisons. Rose léger au matin, bleu intense en été, blanc éclatant l’hiver, le Canigou impose sa majesté à un département entier. Et si certains de ses frères pyrénéens le dépassent, des esprits roussillonnais nul ne saurait en effacer la trace.

© Janet MOLINS


Montagne magique (66)

estany del Viver vue du matin

Sortis du sac de couchage, les yeux à peine ouverts. Si le soleil n’a pas jailli à l’est comme nous l’espérions ; au petit matin, les environs conservent un parfum de mystère, dans cette nature sauvage et presque déserte. Sur l’estany del Viver, les ombres se dissipent lentement, dans un silence à peine perturbé par le bruissement du vent dans les pins. L’air est vif et déjà exhale ces parfums de prairie et de forêts si typiques de la montagne. Bientôt, les premiers randonneurs apparaîtront, la lumière se fera plus intense, toute la magie disparaissant avant de renaître au crépuscule. © Janet MOLINS