Clichés, images, photos, de tout, de rien

villes

Les maisons de l’Onyar en fin de jour

_DSC5457_1

© Janet MOLINS

Toujours Gérone, mais en fin de journée, lorsque le soleil se fait incandescent et darde ses rayons sur les façades colorées de la vieille ville. L’Onyar, qui coule au pied des immeubles, duplique la scène d’une des vues les plus célèbres de la ville.

Publicités

Girona, la colorée

_DSC5416_1

© Janet MOLINS

Parmi les villes dignes d’intérêt en Catalogne, Girona (Gerona en Espagnol), figure en très bonne place. Ses immeubles colorés, ses ruelles tortueuses et ses plus de 2000 ans d’histoire font d’elle un musée à ciel ouvert dans lequel il est bon de flâner. Les réalisateurs de la série Game of Thrones ne s’y sont pas trompés, la cité ayant servi de décor aux escapades d’Aria Stark dans la saison 6.


Perpignan, demeure de rois

_DSC2191_01

Peu de gens le savent, mais Perpignan fut capitale d’un royaume. Celui, éphémère, de Majorque, entre 1276 et 1344. Les souverains passaient 70 % de leur temps en Roussillon, estiment les historiens. S’ils bénéficiaient à Palma d’une forteresse maure qu’ils remirent au goût du jour, l’Almudaina ; à Perpignan, ils firent bâtir un palais ex nihilo, sur le « puig del Rei ». Ainsi sortait de terre entre 1276 et 1309 le palais des Rois de Majorque, qui domine encore la ville aujourd’hui. Au fil des siècles, il s’est mué en véritable citadelle, fortifié successivement par Louis XI, Charles Quint, Philippe II d’Espagne puis Vauban. Un superbe exemple d’architecture militaire pluriséculaire.


Panorama matinal du Vieux-Port de Marseille

Stitched Panorama

© Janet MOLINS

C’est assurément ici, depuis la tour du Roi René, au fort Saint-Jean, que l’on peut observer la vue la plus complète sur l’essence même de Marseille, son fameux Vieux-Port. Ici plus qu’ailleurs, le visiteur peut humer cette atmosphère si typique de Méditerranée, mer par laquelle arrivèrent les fondateurs grecs de la ville voilà 3 000 ans. Ici, enfin, que l’on prend conscience de la figure bienveillante de la « Bonne mère », juchée à 149 mètres d’altitude au sommet de la colline Notre-Dame-de-la-Garde.


Marseille, la rue

_DSC4936_01

© Janet MOLINS

Scène de rue dans le quartier du panier, à Marseille. Si le pêcheur figuré ici symbolisait la ville, il serait tentaculaire, enveloppant, à la fois grand frère protecteur et tortionnaire potentiel. Marseille, ville de toutes les extravagances, de tous les contraires aussi. Bigarrée, protéiforme, exubérante, elle ne laisse personne indifférent. Et ses enfants doivent parfois apprendre à jouer du poing pour s’en défendre.


Dans les recoins du Mucem (Marseille)

_DSC4930_01

© Janet MOLINS

Marseille, son Vieux-Port, sa Canebière, la Bonne Mère, « l’Ohème »… et depuis 2013, son Mucem ! Oeuvre des architectes Rudy Ricciotti et Roland Carta, son bâtiment résolument moderne pourrait surprendre, planté les pieds dans l’eau face au vénérable fort Saint-Jean. Pourtant la construction à elle seule vaut le détour. Et ses longues passerelles offrent de géométriques perspectives, où la lumière vive du soleil méditerranéen investit jusqu’aux couloirs les plus étroits, jouant avec les surfaces réfléchissantes soigneusement choisies par ses concepteurs. Plus de 3 000 ans après sa fondation, l’antique citée phocéenne poursuit son évolution.


Lumière de fin de jour sur Gordes (84)

Gordes Vaucluse Luberon

Gordes est assurément l’un des plus beaux villages de Provence, sinon du Sud de la France. A moins de 40 kilomètres d’Avignon, il attire chaque année des milliers de touristes. En l’observant sous une lumière rasante de fin de jour, on comprend aisément pourquoi.

© Janet MOLINS


Amiens, parc de la Hotoie (80)

Amiens Hotoie

J’ai toujours clamé haut et fort mon aversion envers la technique HDR. Comme on dit, « il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis » ! A Amiens, au parc de la Hotoie, la lumière du soleil couchant était bien trop frontale pour révéler tous les détails d’un premier plan déjà à l’ombre, ce malgré l’utilisation d’un filtre dégradé sur le ciel. Tout en souhaitant conserver l’ambiance crépusculaire et donc légèrement sombre de la scène,  j’ai appliqué ici un traitement HDR très léger, afin de maximiser la dynamique de l’image, favorisant ainsi sa lisibilité.

© Janet MOLINS

 

 


San Francisco, like flying in a blue dream (USA)

Survol de la baie de San Francisco

Une photo que j’avais complètement oubliée ! Elle était restée sur une carte mémoire pas utilisée depuis le voyage. Alors la voilà, la dernière image de notre trip aux USA l’an dernier. En quittant San Francisco par les airs, la vue embrasse Downtown, les quais, le Bay Bridge, la baie jusqu’à Sausalito puis San Rafael. Au milieu, on remarque Alcatraz, alors qu’au premier plan, les porte-containers semblent lancés dans une course vers le sud, en direction de l’aéroport. Un petit pincement au coeur au moment de quitter la Californie, en volant comme dans un rêve bleu.

© Janet MOLINS

 


La féérie nocturne de la Cité des Papes (Avignon, 84)

Avignon by night de nuit nuit bleue berges du rhône pont bénézet

Quelques minutes après le coucher du soleil, la « nuit bleue » s’installe au-dessus d’Avignon. L’éclairage public s’allume et la féérie nocturne de la Cité des Papes reprend avec faste sa quotidienne et joyeuse mission.

© Janet MOLINS