Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Albères

Depuis le puig Sant-Cristau (66)

_DSC4118_01

© Janet MOLINS

Du haut de ses 1015 mètres d’altitude, le puig Sant Cristau (pic Saint-Christophe) domine le Roussillon, à l’extrémité ouest du massif des Albères. « Som i serem », (« nous sommes et demeurerons »), revendication catalaniste, orne la croix qui fait fièrement face au massif du Canigou. Rappelant que l’histoire s’est écrite aussi sur ces hauteurs, quand l’Espagne, en 1794, tentait en vain de récupérer un Roussillon passé à la France depuis 135 ans. C’est depuis ce sommet que l’armée française menée par les généraux Augereau et Dugommier entama la décisive bataille du Boulou. Aujourd’hui, on peut y admirer un panorama à 360°, embrassant les Pyrénées, les Corbières, la plaine du Roussillon, la Méditerranée et derrière la frontière, l’Alt Empordà.

Publicités

Méditerranée et Pyrénées depuis les crêtes des Albères (66)

Panorama depuis les Albères côté espagnol

Qui n’a pas déjà gravi les Albères, passe à mon sens à côté d’un des plus beaux panoramas qu’offrent les Pyrénées-Orientales, avec vue à 360° sur deux pays. Sur ce massif, on ne sait jamais vraiment où finit la France et où commence l’Espagne. Le relief y est volontiers plaisantin, riant de ces ridicules piquets et clôtures que les hommes appellent frontière. Il y a quelques siècles encore, les Albères ne séparaient pas, elles rassemblaient. Des deux côtés de ce trait d’union, une seule et même Catalogne. Des deux côtés de ce miroir minéral, des pentes, puis des plaines et enfin, la mer. Sur ces crêtes arides que parcourt le GR10, l’est appartient à la Grande Bleue. On aperçoit dans le lointain le Cap de Creus puis la baie de Roses. La plaine de l’Empordà mène vers le sud, en direction de Figuères et La Bisbal. A l’ouest se dressent les Pyrénées, sur lesquelles s’accrochent quelques nuages, offrant un peu de nuances à un ciel presque honteux de s’accaparer tant de bleu.

© Janet MOLINS

 


Image

Les messages de la Madeloc (66)

Les messages de la Madeloc (66)

A la toute fin du XIIIe siècle, Perpignan était capitale du Royaume de Majorque. L’ennemi d’alors était le grand frère barcelonais, qui ne rêvait que d’une chose : faire retomber les possessions majorquines dans son escarcelle. Voilà pourquoi les montagnes ceinturant la plaine du Roussillon furent truffées de tours à signaux, parées à prévenir le château royal de toute intrusion des troupes catalano-aragonaises. Ces tours, toujours debout, offrent des vues fantastiques sur l’ensemble du département. De celle de la Madeloc, le regard embrasse la plaine, les Pyrénées, la Côte Vermeille (ici, Banyuls-sur-Mer) et bien sûr, jusqu’à l’horizon à l’est, la Méditerranée. Ironie de l’histoire, la Madeloc continue son rôle de transmission : elle a été appareillée ces dernières années d’antennes-relais, qui dotent son sommet d’un moderne couvre-chef.

© Janet MOLINS


Image

Bleu sur bleu

Bleu sur bleu

Quand la ligne bleue des Albères étend ses bras jusque dans la grande bleue, forcément le paysage s’harmonise. Et lorsque les nuages en rajoutent une couche, respectant le jeu des couleurs ainsi proposé, on ne sait plus très bien qui est qui au milieu de ce dégradé de lignes superposées.
© Janet MOLINS


Image

La mer, les Albères

La mer, les Albères

Lumière de fin de journée sur les Pyrénées catalanes. Les ombres s’étirent sur le massif des Albères, qui étend nonchalamment ses bras jusque dans la Grande Bleue, entre criques hospitalières et parois schisteuses escarpées. Un voilier se dirige vers l’imposante barrière de pierre que couronne la tour de la Madeloc.


Panorama depuis la Tour de Querroig (66)

Une montée haletante de près de deux heures, en partant de Banyuls. Et c’est seulement une fois arrivé tout en haut, à la Tour de Querroig, que le panorama se dévoile. Depuis cette hauteur, sur la ligne de crête séparant la France de l’Espagne, la vue s’étend des Corbières (à gauche) jusqu’à la baie de Rosas, que l’on devine derrière le Cap Creus (à droite). La côte vermeille dans son ensemble et plus, quelque part entre « Mar i Munt ». Un concentré de Catalogne.

Pour regarder l’image en haute résolution, cliquer deux fois dessus. Le téléchargement de cette image de 55 Mpix peut  prendre plusieurs minutes selon votre vitesse de connexion.

Photo Janet MOLINS ©

Panorama depuis la jetée de Banyuls-sur-Mer (66)

Depuis la jetée de Banyuls-sur-Mer (66), faisant face à la plage. A l'horizon, les Albères, derrière lesquelles le soleil s'apprête à descendre.

Photo Janet MOLINS ©

Comme pour toutes les photos de ce blog, vous pouvez acheter le fichier numérique haute définition pour réaliser votre propre tirage ou bien commander directement un tirage d’art à impression jet d’encre, au format A3 + (329mm × 483mm) sur papier semi-mat. Pour ce faire et connaître les tarifs, laissez un commentaire à partir de cette page avec votre adresse mail, je vous répondrai sous 48 heures.
J. M.