Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Bouches-du-Rhône

Marseille, la rue

_DSC4936_01

© Janet MOLINS

Scène de rue dans le quartier du panier, à Marseille. Si le pêcheur figuré ici symbolisait la ville, il serait tentaculaire, enveloppant, à la fois grand frère protecteur et tortionnaire potentiel. Marseille, ville de toutes les extravagances, de tous les contraires aussi. Bigarrée, protéiforme, exubérante, elle ne laisse personne indifférent. Et ses enfants doivent parfois apprendre à jouer du poing pour s’en défendre.

Publicités

Dans les recoins du Mucem (Marseille)

_DSC4930_01

© Janet MOLINS

Marseille, son Vieux-Port, sa Canebière, la Bonne Mère, « l’Ohème »… et depuis 2013, son Mucem ! Oeuvre des architectes Rudy Ricciotti et Roland Carta, son bâtiment résolument moderne pourrait surprendre, planté les pieds dans l’eau face au vénérable fort Saint-Jean. Pourtant la construction à elle seule vaut le détour. Et ses longues passerelles offrent de géométriques perspectives, où la lumière vive du soleil méditerranéen investit jusqu’aux couloirs les plus étroits, jouant avec les surfaces réfléchissantes soigneusement choisies par ses concepteurs. Plus de 3 000 ans après sa fondation, l’antique citée phocéenne poursuit son évolution.


Les Baux-de-Provence (13) entre rose et orange

Les Baux-de-Provence (13) sont un endroit venteux. Superbe mais venteux. Et quand le mistral souffle en rafales, fin janvier, on en oublierait presque être dans le Sud. Pour attendre le coucher de soleil dehors, alors qu'il reste encore deux heures de lumière, il faut être soit fou, soit passionné de photo. Ma compagne et moi appartenons à la deuxième catégorie. Enfin, j'espère. Toujours est-il que ce soir-là, avec un ciel dégagé et un air sec, le coucher promettait. Il ne nous a pas déçus. D'abord dorée, la lumière finissait par baigner le vieux village et ses constructions médiévales de reflets rosés du plus bel effet. Juchés sur les rochers faisant face aux Baux-de-Provence, nous n'avons pas raté l'instant. En voici deux instantanés, en quelque sorte devant et derrière nous.

Photo Janet MOLINS ©