Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Catalogne Nord

Perpignan, demeure de rois

_DSC2191_01

Peu de gens le savent, mais Perpignan fut capitale d’un royaume. Celui, éphémère, de Majorque, entre 1276 et 1344. Les souverains passaient 70 % de leur temps en Roussillon, estiment les historiens. S’ils bénéficiaient à Palma d’une forteresse maure qu’ils remirent au goût du jour, l’Almudaina ; à Perpignan, ils firent bâtir un palais ex nihilo, sur le « puig del Rei ». Ainsi sortait de terre entre 1276 et 1309 le palais des Rois de Majorque, qui domine encore la ville aujourd’hui. Au fil des siècles, il s’est mué en véritable citadelle, fortifié successivement par Louis XI, Charles Quint, Philippe II d’Espagne puis Vauban. Un superbe exemple d’architecture militaire pluriséculaire.


Sa majesté le Canigou

_dsc5186

© Janet MOLINS

Autant l’avouer, l’appareil photo a un peu pris la poussière ces derniers mois. Question de priorités. Mais à chaque fois que je me retrouve dans le Roussillon, une envie irrépressible me prend : immortaliser les mille et un visages de ce mont Canigou qui n’a pas fini de me fasciner. Et c’est l’hiver, recouvert de son manteau blanc, que sa majesté prend tout son sens.

Le cap Béar , limite nord de l’anse de Paulilles (66)

Cap Béar Port-Vendres

Le cap Béar, dominé par son phare, ferme l’anse de Paulilles au nord, après une succession de criques accessibles seulement à pied ou par la mer. Dans le bleu du matin se dégage une quiétude toute méditerranéenne, au milieu d’un des plus beaux espaces naturels de la côte catalane.

© Janet MOLINS


Ciel magique du Roussillon

Je vous ai déjà parlé des ciels du Roussillon, cette plaine entourée de montagnes et balayée par les vents, à la luminosité incomparable. Lorsque les nuages, hauts dans les cieux, laissent filtrer la lumière d'un coucher de soleil, le paysage prend des couleurs hallucinantes. Et un filtre dégradé suffit à peine à en retranscrire toute la dynamique, sous les épaisses branches d'un pin centenaire, au coeur du vignoble de l'Esparrou.

Je vous ai déjà parlé des ciels du Roussillon, cette plaine entourée de montagnes et balayée par les vents, à la luminosité incomparable. Lorsque les nuages, hauts dans les cieux, laissent filtrer la lumière d’un coucher de soleil, le paysage prend des couleurs hallucinantes. Et un filtre dégradé suffit à peine à en retranscrire toute la dynamique, sous les épaisses branches d’un pin centenaire, au coeur du vignoble de l’Esparrou.

© Janet MOLINS

 

_DSC3734_121_01


Vibrantes couleurs matinales dans les ruelles de Banyuls-sur-Mer (66)

Ruelle Banyuls-sur-Mer soleil du matin

Du soir au matin. De Collioure à Banyuls. Dans le village du sculpteur Aristide Maillol, les ruelles sont étroites, escarpées, posées à même le schiste. Les maisons oscillent entre le blanc et l’ocre. Cactus, orangers et bougainvilliers se partagent les jardins. Et aux premières heures du matin, une lumière chaude vient guider nos pas jusqu’à la grande bleue. © Janet MOLINS

 


Les Castells de Catalogne (Perpignan, 66)

Castelles tradition catalane Perpignan Catalogne

Alors que les traditions reviennent en force en Catalogne depuis quelques années, peut-être poussées par un vent indépendantiste, les Castells ont fait leur apparition en Roussillon. Apparus en Catalogne sud au XVIIe siècle, ces pyramides humaines pouvant compter dix étages symbolisent une société cimentée, solidaire, où les plus anciens et plus costauds aident les plus jeunes et plus frêles à s’élever, leur prodiguant force et équilibre. Sous le brillant soleil perpignanais, les enfants semblent ainsi vouloir toucher le ciel azur. © Janet MOLINS


Ciel chargé sur le Roussillon

Vignes château l'esparrou canet-en-roussillon après la pluie

Le Roussillon est une île entourée de montagnes. Corbières au nord, Albères au sud, Canigou et Pyrénées à l’ouest et… oui, la Méditerranée à l’est. Enclave naturelle ayant façonné des mentalités à part, pour le meilleur et pour le pire. Ses ciels sont à l’image du caractère de ses habitants : fascinants dans leur complexité et leur diversité, allant du radieux au tempétueux. Au milieu de ce gigantesque cirque naturel, les nuages sont souvent hauts dans les cieux. Laissant filtrer une lumière unique balayant la plaine et ses cultures. Après un bel orage, les vignes du château l’Esparrou, complètement détrempées, semblaient comme écrasées par les lourds nuages se dissipant, alors que l’horizon flamboyait derrière les montagnes. © Janet MOLINS

 


Soleil rouge sur le vignoble de l’Esparrou (Canet-en-Roussillon, 66)

Esparrou Canet-en-Roussillon

Depuis ce week-end, les habitants des Pyrénées-Orientales ont les pieds dans l’eau. Dans ce pays de soleil, ça fait désordre. Alors pour leur remonter un peu le moral, voici une photo prise cet été dans les vignes du Château l’Esparrou, à Canet-en-Roussillon (66). Soleil et ciel y rougeoyaient alors, dessinant de grandes ombres chinoises avec les pins maritimes centenaires, gardiens immobiles de ce riche terroir de galets roulés. © Janet MOLINS

 


Le Canigou depuis les Corbières (66)

Le Canigou depuis les Corbières

Depuis les hauteurs de Quéribus, dans les Corbières, la vallée de l’Agly déploie ses versants arides, où vigne et maquis tentent tant bien que mal de coloniser schistes, marnes noirs et sols argilo-calcaires. Plus loin, la montagne prend de la hauteur, et surplombant les premiers contreforts du Conflent, s’avance le Mont Canigou, du haut de ses 2784 mètres. C’est le plus méridional des monts pyrénéens, celui que les navires grecs prenaient pour repère, le considérant alors comme la montagne la plus haute d’Europe. © Janet MOLINS


Comme un parfum de vacances en Roussillon

Canigou Canet Esparrou

Un concentré de Catalogne nord dans cette image : un ciel d’azur, un olivier sculpté par le vent, des vignes de grenache, le massif du Canigou à droite, celui des Albères à gauche. Depuis les abords du château de l’Esparrou, à quelques dizaines de mètres de la mer, un assemblage de couleurs douces pour une scène pittoresque au parfum de vacances. © Janet MOLINS