Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Haute-Normandie

Fin de jour sur la pointe nord de la Normandie (76)

_DSC0329_01

Une vue que les lecteurs assidus de ce blog reconnaîtront : le phare du Tréport, pointe nord de la Seine-Maritime, et donc de Normandie. Cette fois-ci, je n’ai pas voulu inclure de premier plan, pour simplifier une composition reposant uniquement sur des lignes horizontales, à l’exception du phare. Le regard peut ainsi se perdre dans le lointain, en direction du soleil couchant.

© Janet MOLINS

Publicités

Le Tréport en panorama après le coucher du soleil

Panorama Tréport soir soleil couchant ville du tréport

J’avais déjà publié une photo du même point de vue il y a quelques années. Mais ma technique n’étant pas aussi au point qu’aujourd’hui, j’étais en quelques sorte resté sur ma faim en voyant le rendu final. En janvier, j’ai eu l’occasion de remettre le couvert, cette fois-ci bien mieux préparé. Après une belle journée ensoleillée sur la côte picarde, le retour au point le plus septentrional de la Normandie s’est effectué sous un ciel se voilant. Pas grave, les nuages apportèrent densité et contraste aux cieux bientôt teintés de violet et de rose, avant l’arrivée du bleu nuit. Un filtre GND sur la partie haute de l’image dès la prise de vue m’a permis de récupérer tout le détail nécessaire sur les habitations du quai et l’église Saint-Jacques, que les lumières urbaines fraîchement allumées ne sortaient pas entièrement du contre-jour naturel.

© Janet MOLINS

 


Ciel flamboyant au sortir de la forêt d’Eu (76)

Coucher de oslil Normandie Seine-maritime Eu

Quand la nature s’emballe, il suffit parfois de peu pour ramener une jolie photo. Sortant de la forêt d’Eu, le paysage n’était plus que prés ou champs, malheureusement d’une grande platitude. Dès lors, comment offrir un premier plan à la hauteur du ciel flamboyant au-dessus de nous ? Simple comme bonjour : chercher son double dans un reflet ! Et comme en Normandie, les cieux ne sont pas avares en eau, les sols sont régulièrement trempés. Une fois la grosse flaque repérée, ne restait plus qu’à fixer un filtre GND pour le ciel et cadrer correctement. Et voilà !

© Janet MOLINS

 


Explosion de couleurs en forêt d’Eu (76)

Forêt d'Eu coucher de soleil sur le chemin

La balade se termine. Au loin, le ciel rougeoie. Le soleil, absent toute la journée, a daigné faire une brève apparition avant de se cacher à nouveau derrière une fine couche de nuages. Son coucher n’en sera que plus spectaculaire, peignant dans le le ciel de larges bandes jaunes et roses entrecoupant un bleu-violet de plus en plus intense. Avec le sol de la forêt jonché de feuilles cuivrées par l’automne, l’explosion de couleurs méritait bien un déclic.

© Janet MOLINS

 


Ambiance de conte de fées en forêt d’Eu (76)

Forêt d'Eu obscurité crépuscule

Avez-vous déjà fait l’expérience d’une promenade en forêt quand la nuit tombe ? L’obscurité s’y glisse lentement entre les arbres, donnant aux trouées, clairières et chemins une clarté surnaturelle, vers laquelle nos pas nous guident presque inconsciemment. Vieux souvenir refoulé d’un temps où mille dangers guettaient l’homme dans ces contrées ? Reste de contes fantastiques aux bois peuplés de créatures malfaisantes ? Et si c’était un personnage de fiction qui, là, devant moi, cherchait à échapper aux griffes de la forêt ?

© Janet MOLINS

 


Les hêtres de la forêt d’Eu (76)

Forêt d'Eu hiver 2014-2015

Une image sans prétention, qui vaut surtout pour la douceur des teintes à mon avis. La forêt d’Eu, en hiver, semble comme endormie. Rare sont les promeneurs qui s’y aventurent en fin de journée, lorsqu’une mystérieuse pénombre commence à s’y installer. Là, au milieu des hêtres, on entendrait presque hurler les loups qui la peuplaient jadis, non loin du fameux Quesne à Leu (« chêne aux loups »), désormais lugubre souvenir.

© Janet MOLINS

 


Après l’heure, c’est encore l’heure (Ault, 80)

Ault coucher du soleil après le coucher mer manche somme picardie

Je l’ai déjà écrit, mais après l’heure, c’est encore l’heure. Quitter les lieux après le refuge du soleil dans son abri nocturne est assurément une erreur, en photographie de paysage s’entend. Car ce sont assurément ces ambiances crépusculaires qui garantissent douceur et rêverie aux compositions naturelles. Ici, la Manche avait elle aussi choisi de se retirer pour la nuit. Les pieds dans l’eau, le trépied sur des rochers, la pose longue m’a permis de capter le mouvement de l’eau, qui prit alors des allures vaporeuses. Rendant la côte picarde un peu plus mystérieuse.

© Janet MOLINS


Le soleil se couche sur la Manche (Ault, 80)

Ault coucher de soleil

C’est à Ault, au sud de la baie de Somme et dans le département éponyme, que naissent les grandes falaises de craie qui se prolongent jusqu’à la baie de Seine, donnant au littoral normand toute son originalité. A marée basse, le promeneur prendra bien soin de s’éloigner du bord de ces géants de calcaire qui reculent de 30 cm par an, par l’action conjuguée des tempêtes, du vent, de l’érosion mais aussi du gel. Avec un peu de chance et l’aide du ciel, on peut y assister à de superbes couchers de soleil sur la Manche, alors envahie d’une douce lumière que surent magnifier Monet, Boudin ou Courbet.

© Janet MOLINS


Rouen (76), sur la place du Vieux-Marché

Rouen place du Vieux-Marché ciel bleu

La place du Vieux-Marché est le coeur historique de Rouen. C’est là que fut brûlée vive une certaine Jeanne d’Arc le 30 mai 1431. En son honneur, et sur les lieux de son supplice, une église Sainte-Jeanne-d’Arc a été bâtie en 1979. Elle fait face aux maisons à colombages typiques du Moyen-Âge. © Janet MOLINS

 


Lumières d’après orage sur la plage de Mers-les-Bains #3 (80)

Cabines de plage Mers-les-Bains

L’orage s’éloigne, le bleu finit par apparaître sur la Manche, face aux cabines de la plage de Mers-les-Bains.

© Janet MOLINS