Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Méditerranée

Voilà l’été !

_DSC3501_01

© Janet MOLINS

Il est plus que temps de remettre ce blog à jour, d’autant que quelques photos se bousculent dans mes dossiers, prêtes à être publiées. Alors comme la canicule de ces derniers jours nous rappelle que l’été est bien là, autant vous donner envie de vacances. De rafraîchissement. Et de partir à la découverte du trop méconnu sentier du littoral des Pyrénées-Orientales, qui de Cerbère à Collioure, offre de magnifiques criques aux eaux claires, magnifiées par une luminosité unique. Alors, on y va ?

 

Publicités

Grand bleu sur la Costa Brava (Catalogne)

Crique Costa Brava Llafranc

Les criques de la Costa Brava sont bien souvent délimitées par d’abrupts rochers, formant une côte découpée et spectaculaire à maints endroits. Les fonds y sont d’une grande clarté, invitant à sortir maques et tubas pour découvrir la vie sous-marine méditerranéenne.

© Janet MOLINS

 


Image

Ambiance mystérieuse à Collioure (66)

Ambiance mystérieuse à Collioure (66)

Ce point de vue-là, je l’avais repéré depuis longtemps. Je m’étais levé plus tôt pour y arriver avant le soleil. Mais de soleil il n’y eut pas. Alors je profitai des dernières brumes avant le lever du jour pour ramener tout de même une photo, prise en pose longue depuis les rochers de schiste, au ras de l’eau. Avec cette mer vaporeuse et l’éclairage public venant de s’éteindre, Collioure prenait soudain des airs de mystère.
© Janet Molins


La Côte Vermeille au lever du soleil (66)

Ce n'est un secret pour personne, j'adore ma terre catalane. Dès que j'en ai l'occasion, j'y "redescends", ne manquant pas à chaque fois d'en ramener quelques clichés. Ce matin de décembre, j'avais décidé d'admirer le lever du soleil sur la mer depuis le pied de la tour médiévale de la Madeloc, perchée sur les hauteurs des Albères. Là, par une tramontane d'une incroyable vigueur, j'ai eu toutes les peines du monde à maintenir mon trépied debout. Et contrairement à ce que la photo pourrait laisser penser, il faisait sacrément froid, là-haut. Pas assez cependant pour m'empêcher de contempler ces fabuleuses couleurs qu'offre la Côte Vermeille avant que le soleil n'émerge de l'horizon bleuté... Ici, la baie de Port-Vendres au centre, le cap Béar de suite à droite et l'anse de Paulilles qui s'ouvre vers le sud, dominée par le hameau de Cosprons. A l'extrême gauche, on devine Collioure, que surmonte à sa droite le fort Saint-Elme. Au premier plan, vignes, garrigue et maquis méditerranéen se disputent les premiers contreforts des Pyrénées.

Photo Janet MOLINS ©


Au cap l’Abeille (66)

La Côte vermeille offre, au détour du sentier du littoral, de somptueuses criques où l'eau joue la carte de la transparence. Ce littoral aride, où la vigne est la seule à contester la primauté des landes odorantes sur ces sols de schiste, peut rappeler les Cyclades ou certaines parties de la Dalmatie. Au fond, le cap l'Abeille, intégré à la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls. La première réserve marine française, créée en 1974 et qui s'étend sur 6,5 km et 2 km vers le large, couvrant 650 hectares de mer entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère.

La Côte vermeille offre, au détour du sentier du littoral, de somptueuses criques où l’eau joue la carte de la transparence. Ce littoral aride, où la vigne est la seule à contester la primauté des landes odorantes sur ces sols de schiste, peut rappeler les Cyclades ou certaines parties de la Dalmatie. Au fond, le cap l’Abeille, intégré à la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls. La première réserve marine française, créée en 1974 et qui s’étend sur 6,5 km et 2 km vers le large, couvre 650 hectares de mer entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère.

Photo Janet MOLINS ©


Lumière orange derrière le cap Antibes (06)

Alors que des avions s'élancent sur la piste de décollage de l'aéroport de Nice (premier plan), le soleil a plongé derrière les sommets menant an cap Antibes. Un soir d'hiver sur la Côte-d'Azur.

 

Photo Janet MOLINS ©


Une virée à Menton (06)

La scène d'introduction d'"Il était une fois un flic", film de Georges Lautner de 1972. Un trafiquant de drogue se fait descendre par des tueurs de la mafia en sortant de la basilique Saint-Michel. Au coeur de Menton. Une ville au charme italien, française depuis seulement 1860. Ses petites ruelles, escarpées et tortueuses, ses maisons colorées, sa superbe baie, la douceur de son climat et... ses citrons ! Menton a tout pour plaire. Même aux "mauvaises heures" pour les photographes, Menton en jette. Affichant sans complexe son identité Méditerranéenne, déclinée en bleu et ocre, mer et soleil.

Photos Janet MOLINS ©


Le cap Taillat (83) sous la pluie

Entre Saint-Tropez et Cavalaire-sur-Mer, la côte serpente entre les caps. Le sentier du littoral permet de rallier le cap Camarat au cap Taillat puis au cap Lardier. De magnifiques pinèdes descendent jusqu'à la mer, où elles ne cèdent la place qu'aux rochers colorés de ce reflief accidenté. La balade promettait, le temps en décida autrement. Rideau de pluie tout l'après-midi. Déçu, forcément, de ne pas pouvoir m'aventurer jusqu'à la pointe du cap Taillat, je décidai de changer mon fusil d'épaule. Le trépied serait de sortie, la mer agitée et les intempéries me servant pour intensifier l'aspect "dramatique" du moment à l'aide d'une pose longue. Horizon opaque, incertain, mer troublée, nuances de gris sur fond de brume. Tout ça sous une pluie battante, disparue de l'image sous l'effet de la pose longue, mais bien présente sur mon filtre gris neutre. Quelques coups de tampon de-ci de-là et voilà le cliché présentable. Et une petite idée de l'atmosphère opaque du moment.

Photo Janet MOLINS ©


Porquerolles, la plage Notre-Dame (83)

A voir l'île de Porquerolles, on pourrait se demander pourquoi certains recherchent l'exotisme à plusieurs heures d'avion alors que les plages paradisiaques sont à portée de main. Malgré une lumière de milieu de journée quelque peu voilée, on se rend compte de la beauté toute méditerranéenne du lieu. Pins parasols, oliviers, chênes-lièges, vignes juste derrière et ces eaux, bleu turquoise. La cerise sur le gâteau ? Au mois de janvier, personne sur la plage, l'impression d'être sur une île déserte, tout en profitant des 14 degrés bienvenus...

Photo Janet MOLINS ©


Panorama depuis la Tour de Querroig (66)

Une montée haletante de près de deux heures, en partant de Banyuls. Et c’est seulement une fois arrivé tout en haut, à la Tour de Querroig, que le panorama se dévoile. Depuis cette hauteur, sur la ligne de crête séparant la France de l’Espagne, la vue s’étend des Corbières (à gauche) jusqu’à la baie de Rosas, que l’on devine derrière le Cap Creus (à droite). La côte vermeille dans son ensemble et plus, quelque part entre « Mar i Munt ». Un concentré de Catalogne.

Pour regarder l’image en haute résolution, cliquer deux fois dessus. Le téléchargement de cette image de 55 Mpix peut  prendre plusieurs minutes selon votre vitesse de connexion.

Photo Janet MOLINS ©