Clichés, images, photos, de tout, de rien

Articles tagués “Roussillon

Sa majesté le Canigou

_dsc5186

© Janet MOLINS

Autant l’avouer, l’appareil photo a un peu pris la poussière ces derniers mois. Question de priorités. Mais à chaque fois que je me retrouve dans le Roussillon, une envie irrépressible me prend : immortaliser les mille et un visages de ce mont Canigou qui n’a pas fini de me fasciner. Et c’est l’hiver, recouvert de son manteau blanc, que sa majesté prend tout son sens.

Ciel !

 

Coucher de soleil étang de Canet Canigou Esparrou

Des fois, pas besoin de marcher des kilomètres pour obtenir une bonne photo. Quelques pas sur un chemin bordé de vignes, un point de vue légèrement en surplomb et nous y sommes. Le trépied solidement fixé, l’appareil réglé aux petits oignons, un filtre dégradé. Clic. La nature a fait le reste, me réservant un de ces ciels flamboyants au-dessus des montagnes dont les Pyrénées-Orientales gardent jalousement le secret. La Grande Bleue à quelques centaines de mètres, l’étang paisible en contrebas, le majestueux Canigou devant et les vignes au premier plan. Est-il besoin d’en dire plus ?

© Janet MOLINS

 


Une galerie photo pour la promotion des Pyrénées-Orientales (66)

J’ai récemment honoré une commande de photos destinée à faire la promotion de mon cher département d’origine, en vue du tournage éventuel d’une série télévisée. Je ne serai pas plus précis pour des raisons de confidentialité. Mais cet exercice m’a permis de remettre le nez sur quelques-unes de mes photos préférées des Pyrénées-Orientales. Au cas où vous ne les connaîtriez pas encore, voici une galerie qui vous fera naviguer entre mer et montagne, à la découverte du patrimoine naturel et historique d’un coin de France unique en son genre.
© Janet MOLINS


Dans les ruelles ocres de Roussillon (84)

Roussillon dans le Vaucluse Luberon le village des ocres

A Roussillon, les ocres sont partout. Dans les carrières, dans les boutiques de souvenir, et bien entendu sur les façades des maisons, colorant avec douceur les ruelles tortueuses de ce village provençal typique. Sous le ciel bleu, il y fait assurément bon vivre.

© Janet MOLINS


Dans le village de Roussillon (84)

Rouddillon porte peinte dans le village

Les ocres de Roussillon, ça donne ça : des murs hésitant entre l’orangé et le rose saumon, selon les heures du jour, la bonne volonté du soleil et les zones d’ombre. Dans cet univers ocre, la magnifique peinture aux dominantes de bleu et vert qui orne la porte, en plus d’offrir une belle perspective, tranche assez nettement avec le reste et à mon sens, « fait la photo ».

© Janet MOLINS


Collioure (66), le château royal entre chien et loup

Collioure château royal de nuit

Le château royal de Collioure constitue un témoignage vivant de l’histoire militaire mouvementée du Roussillon. Résidence d’été des rois de Majorque au XIIIe siècle, il fut remanié à l’initiative de Charles Quint trois cent ans plus tard. Après l’annexion française, c’est Vauban qui lui donna son aspect définitif de citadelle, rasant au passage 130 maisons du Collioure historique ainsi que l’enceinte médiévale de la ville. Aujourdhui, une partie du château abrite le CNEC, Centre national d’entraînement commando de l’armée française. © Janet MOLINS

 


Le Canigou depuis les Corbières (66)

Le Canigou depuis les Corbières

Depuis les hauteurs de Quéribus, dans les Corbières, la vallée de l’Agly déploie ses versants arides, où vigne et maquis tentent tant bien que mal de coloniser schistes, marnes noirs et sols argilo-calcaires. Plus loin, la montagne prend de la hauteur, et surplombant les premiers contreforts du Conflent, s’avance le Mont Canigou, du haut de ses 2784 mètres. C’est le plus méridional des monts pyrénéens, celui que les navires grecs prenaient pour repère, le considérant alors comme la montagne la plus haute d’Europe. © Janet MOLINS


Comme un parfum de vacances en Roussillon

Canigou Canet Esparrou

Un concentré de Catalogne nord dans cette image : un ciel d’azur, un olivier sculpté par le vent, des vignes de grenache, le massif du Canigou à droite, celui des Albères à gauche. Depuis les abords du château de l’Esparrou, à quelques dizaines de mètres de la mer, un assemblage de couleurs douces pour une scène pittoresque au parfum de vacances. © Janet MOLINS


Image

Collioure en panorama (66)

Collioure en panorama (66)

Mes tentatives de lever du soleil à Collioure ont souvent été perturbées par des nuages. Plutôt que de ranger mon appareil photo, j’ai décidé ce matin-là de profiter du ciel chargé pour créer un panorama de la baie, entre l’église Saint-Vincent et le château royal. J’ai bien aimé cette ambiance mi-nuit, mi-jour, où l’éclairage chaud des façades contrastait avec le bleu glacial des nuages nocturnes se dissipant.
© Janet MOLINS


Image

Saint-Martin-du-Canigou entre ombre et lumière

Saint-Martin-du-Canigou entre ombre et lumière

Les Pyrénées-Orientales recèlent de trésors médiévaux. Parmi eux, l’incontournable abbaye de Saint-Martin-du-Canigou, monastère bénédictin fondé quelques années avant l’an Mil par le comte de Cerdagne Guifred II. Au milieu du relief pyrénéen, on ressent encore la quiétude que venaient chercher ces ecclésiastiques, toujours plus près du ciel. Ce jour d’octobre, l’ambiance chargée de la fin d’après-midi laissa place à de belles éclaircies, magnifiant les fines colonnes du cloître roman.
Je profite de ce billet pour signaler que certaines de mes photos (dont celle-ci) sont actuellement exposées à Canet-en-Roussillon (66), dans le caveau du château de l’Esparrou (et ses excellents vins !) et à la pizzeria Del Sol (et ses succulentes pizzas !) sur le front de mer. A bon entendeur ! 😉
© Janet MOLINS